Adieu les Bleus !

Coup d'envoi du match TFC - Ufolep (Tourcoing)
Coup d’envoi match TFC – Ufolep (Tourcoing)

Il y a 2,3 millions de licenciés et 7,5 millions de pratiquants du football dans notre pays de 65 millions d’habitants. La vingtaine de joueurs qui a « représenté » la France en Coupe du monde a t-elle une légitimité par rapport au sport le plus important quantitativement dans notre pays ? Même si beaucoup des membres de l’équipe de France développent leur carrière professionnelle à l’étranger, celle-ci a eu pour tremplin des clubs locaux, les subventions publiques qui leur permettent de vivre, les équipements fournis par les collectivités territoriales et l’immense générosité des bénévoles qui se dévouent en permanence pour permettre aux jeunes de venir y exprimer leur talent. Autrement dit, le premier rapport établi entre ces joueurs et leur pays, c’est le devoir qu’ils doivent remplir à son égard. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces enfants gâtés ignorent complètement cette notion. Seule compte leur réussite professionnelle et les profits qu’ils tirent de leur image.

Or, c’est cette image qui crée une deuxième relation entre cette équipe et la Nation. Présentés d’une manière emphatique comme des héros, ils sont pour beaucoup de jeunes, des exemples. Or, ils sont devenus des contre-exemples qui montrent le visage de l’irresponsabilité, du narcissisme, des dérives de l’argent facile, du langage vulgaire et parfois du geste violent…

Plus généralement, les sociologues pourraient y voir une expression caricaturale de notre société, ou tout est sacrifié au spectacle (qu’on se souvienne du Heysel : 39 morts mais le spectacle continue), et à l’argent qu’il génère. On pourrait même y voir une caricature de notre pays, passant comme le remarquait le Général De Gaulle, de la grandeur au déclin, d’Austerlitz à Waterloo, de l’héroïsme au ridicule, avec cette vanité qui agace tant les étrangers, et dont Domenech a exprimé la quintessence.

Que cette expérience serve au moins de leçon. Si la pratique du sport qui améliore la santé, renforce la solidarité, celle d’une équipe, et donne le goût de gagner en respectant les règles, est un objectif digne de la politique. Si celle-ci doit lui fournir en partie les moyens humains et matériels de se développer, l’équipe de mercenaires surpayés et inefficaces ne devrait pas intéresser la politique à moins -et il faut le regretter- que ce soit dans un souci d’illusion médiatique. C’est la raison pour laquelle, s’il est bon que beaucoup de téléspectateurs se retrouvent devant leur écran pour nourrir plus ou moins volontairement les chaînes télévisuelles de leurs recettes publicitaires, je persiste à penser qu’il n’était pas nécessaire de déranger 2 ministres et leur entourage : l’une pour critiquer, l’autre pour « cocooner ». Je vais d’ailleurs déposer une question écrite afin de demander combien cette dépense inutile a coûté à notre pays. De la même façon, j’espère que les membres de l’équipe de France auront à coeur de reverser les gains indus de leur présence en Afrique du Sud à des associations humanitaires. Ils sont actuellement dans un pays particulièrement touché par le virus du HIV…

Articles liés

5 commentaires

  1. Monsieur VANNESTE, n’avez vous pas l’impression d’être un peu “hypocrite” dans votre dénonciation de ce “je m’en foutisme” des joueurs de “notre équipe” ?

    Les joueurs de “l’équipe de France” ont de beaux “ex” dans le monde politique. Et c’est d’autant moins pardonnable, que, justement, comme vous le faites remarquer, ces joueurs n’ont un role de représentation qu’indirectement…Ce qui n’est pas le cas des membres de l’Etat.

    M. SARKOZY peut s’indigner d’entendre le joueur ANELKA insulter son supérieur…Lui osait dire à l’un de nos compatriotes “casse toi pauv ‘con”.
    http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/04/22/apres-casse-toi-pauv-con-le-fais-pas-le-malin-de-nicolas-sarkozy_1341263_823448.html

    Un député de votre “majorité” traitait, lui, l’une de vos collègues “centriste” de “petite s…” et on lui trouvait encore des défenseurs à l’UMP !
    http://www.betapolitique.fr/Quand-Patrick-Devedjian-traite-son-01198.html

    On attend encore que ce brave Monsieur soit exclu de l’UMP pour avoir “terni l’image de la France” sans parler de la démission de M. SARKOZY qui a “avili la France”.

    Après le comportement indécent…Les actes. En la matière, “l’équipe” gouvernementale, son “capitaine” et le “sélectionneur” sans parler de la “fédération des députés et sénateurs” ne sont pas vraiment bien placés pour faire la leçon à des joueurs qui, s’ils sont effectivement à mettre au pilori, pour avoir fait honte à la France…Ne font que s’inscrire dans la continuité de pratiques qu’on ne saurait dire étatiques, puisque d’autres par le passé ont su comprendre les devoirs qu’ils avaient à l’égard de la France, et l’importance de représenter honorablement la France, en n’adoptant pas un comportement et en pratiquant des actes qu’on ne peut que définir comme indécents.

    Si “l’équipe de France” de foot est très, très loin d’être digne de la France…Celle “gouvernementale” et “parlementaire” est loin de remonter le score. Le ridicule ne tue pas, mais il fait une victime : la France. Et à travers elle, la République. Comment celle ci pourrait elle être soutenue…Si ceux chargés de sa défense, agissent comme le Directoire ? User des termes “anti parlementarisme” ou “anti sarkozy”, “populisme” ou “poujadisme” ne changera rien à l’affaire. Car les Français ne s’en prennent pas à des Institutions mais à des pratiques. Comme hier, ils n’avaient rien contre la personne du roi ou le régime politique – et déjà à l’époque la Cour essayait de faire accroitre le contraire à Louis XVI – mais dénonçaient seulement le comportement indigne de leur reine, qui n’agissait pas comme telle, et de leur roi, qui manquait à tous ses devoirs, en laissant le Royaume en perdition, via une cure de chasses.

    Les reproches qu’on peut faire aux joueurs concernent aussi bien les membres de l’Etat, élus…Ou non.

    Le Président…Commençons par lui…Outre qu’il a manifestement du mal à utiliser correctement notre langue (le français), est soupçonné d’être un élément important du Karachigate. Si un juge le met en cause, ce n’est sans doute pas sans un certain nombre de preuves accablantes.

    Le Ministre Woerth, lui, veut nous faire croire qu’il n’avait pas connaissance de la fortune de Mme Betancourt. A qui veut il faire croire cela ? Les agents du fisc sont mieux renseignés que la CIA ! Et si l’on considère que les “petites amies” journalistes de certains Ministres, ont prévenu leur direction, pour éviter tout conflit d’intérêt…La décence aurait voulu que M. WOERTH ne gère pas un Ministère aussi lié à son épouse !

    Encore le Président…Si l’on a maintenant un procès qui valide l’innocence de M. DE VILLEPIN, rien ne dit que M. SARKOZY, lui, soit tout blanc dans l’affaire Clearstream.

    Moins graves, mais toutes aussi éloignées de la “République irréprochable” promise, les légions d’honneur de Sarkozy. M. SARKOZY ne doit sans doute pas avoir conscience de la charge symbolique de celle ci, puisqu’il agit en la matière comme Louis XVIII…Même si, à la différence du Président, ce dernier va finir par comprendre que les soldats de l’an II ne peuvent pas souffrir que l’on refile, comme des hochets, à des courtisans qui se croient encore sous l’Ancien Régime, une marque de distinction.

    En matière d’indécence, continuons avec le dérapage des frais de l’Elysée. Manifestement, la “crise” n’est pas pour tout le monde…Ni la rigueur du reste.

    Faut il également parler du classement sans suite des enquêtes sur des détournements de fonds en Françafrique ?

    Autre “scandale” : la mission de Christine Boutin, ex-ministre, payée 9 500 euros en sus de sa retraite de parlementaire. Une somme qu’elle a abandonné sous la pression médiatique. On ignore cependant si celle ci conserve son “personnel” qui, cela va sans dire, coute les yeux de la tête. Pouvez vous me dire, au passage, l’intérêt d’une telle “mission” ? Alors même qu’un de vos collègues, sénateur, a écrit un livre sur le sujet ! “la France a contre emploi” (Arthuis)

    Poursuivons dans l’indécence avec le cumul salaire/retraite de 10 ministres…Ou encore le cumul des salaires de ministre et d’élu local, malgré un absentéisme nécessaire !

    Faut il aussi rappeler l’utilisation de jet privé par deux ministres au moins, Estrosi puis Joyandet ?

    Ou encore…Les deux logements de fonction de Christian Estrosi ?

    Voire l’entreprise de distribution de bateaux en bois précieux africain d’Alain Joyandet ? (Rappelons que la France interdit en principe à ses Ministres certains activités…Mais il est vrai que nous avons à la Culture un homme qui viole les lois françaises en matière de défense de l’enfant et de commerce d’enfant pour le plaisir d’adulte)

    Autre scandale : les services secrets mobilisés pour une rumeur d’adultère présidentiel.

    Ou encore les 8 500 euros de cigares payés à Christian Blanc sur les comptes de son secrétariat d’Etat !

    Et on terminer avec le permis de construire jugé illégal pour une maison d’Alain Joyandet, secrétaire d’Etat à la Coopération, à Saint Tropez !

    A tout ceci, il faudrait rajouter :

    -la nuit du Fouquet’s offerte par Desmarais
    -le Paloma (plusieurs centaines de milliers d’euros pour 4 jours) payé par Bolloré
    -Air Bolloré pour le voyage en Egypte
    -la villa à Wolfeboro offerte par des amis de Prada et Tiffany
    -le voyage mexicain dans une villa d’un banquier condamné aux USA pour blanchiment d’argent de la drogue
    -5 Nissan 4X4 mis à disposition gracieuse pour la famille Sarkozy Bruni à Megève quand on licenciait 20 000 personnes
    -le cocktail à New Tork qui a coûté 200 000 €
    -le concert payé à Jaunni pour le 14 juillet, l’évadé fiscal et ami du couple présidentiel (1 et quelques millions d’euros)
    -le repas de l’UPM à 1 million d’euros et une douche
    -le salaire de Boutin
    -les repas bi-tri hebdomadaires du chef de l’Etat au Bristol (menu à 200 €) alors qu’il y a un chef payé à l’année à l’Elysée
    -les invitations permanentes des élus UMP à des cocktails, repas, déjeuners, petits déjeuners dîners à l’Elysée par centaines d’invités et par dizaines d’invitations
    -l’aménagement de Air Sarkozy One plusieurs centaines de millions d’euros
    -le fils Bachelot et son poste dans un organisme dépendant du ministère de sa mère
    -la fameuse affaire de l’Epad
    -le fils Pierre emmené, comme le fils Louis, dans des voyages officiels d’agrément comme le Maroc, le Mexique, l’ONU ou les jeux Olympiques, quand ils n’ont aucune charge de responsabilité politique ni industriel
    -la réservation de la suite junior pour Rama Yade (plus de 600 € la nuit) pour son voyage en Afrique du sud
    -l’affaire des préfets saqués (pour des sifflets et pour crime de lèse pelouse)
    -le coût astronomique des voyages sécurisés du Président de la République, coûts directs et indirects par paralysie des villes
    -les sondages et les rémunérations illégales et énormes des conseillers en « sondagistique » Giacometti et Buisson (enquête refusée par le parlement UMP)
    -déclaration new yorkaise concernant la culpabilité avant procès, procès qui a relaxé Villepin
    -l’affaire Tapie avec 45 millions d’euros d’indemnités
    -conseil donnés au Président de la République par un conseiller du ministère de la justice dans l’affaire Clearstream
    -Président attaquant en justice alors qu’il est protégé par son immunité ce qui crée une distorsion devant la justice et une inégalité certaine et préjudiciable
    -l’appartement de fonction de Fadela Amara illégalement mis à disposition de sa famille
    -Pérol nommé à la tête du regroupement des Caisses d’Epargne et des Banques populaires
    -Richard nommé à la tête d’Orange, Richard condamné pour fraude fiscale, qui a reversé au trésor public 660 000 € en septembre 2007, alors directeur de cabinet du ministère de l’économie (on croit rêver) dont 5 % pour mauvaise foi
    -Michèle Laroque, compagne d’un certain Baroin, ex Chiraquien reconverti, revient d’urgence se fiscaliser en France après une évasion de plusieurs années aux USA dans l’Etat du Nevada le moins fiscalisé
    -rémunération illégale du Président de la République de septembre 2007 au 31 décembre 2007
    -les légions d’honneur distribuées comme des petits pains aux amis du pouvoir dont le Belge Frère et le Canadien Desmarais, les amis couturiers de Clara, les copains Clavier et Réno

    En matière d’exemplarité et de décence…On fait mieux. A coté, les joueurs de l’équipe “de France” font presque humbles !

  2. @ seb:

    Le Président est irresponsable pénalement, ce qui ne lui interdit pas de se constituer partie civile.

    Mais on sait que, la magistrature se situant sur l’échiquier politique à (l’extrême?) gauche, eh bien, Monsieur Galouzeau a donc été relaxé par la “justice”.

  3. M. SARKOZY est dans la même situation que Louis XVI. Il bénéficie – comme le dernier roi d’Ancien Régime – de ce qu’on appelle l’irresponsabilité pénale.

    Mais…Comme Louis XVI, cette “irresponsabilité” ne vaut pas pour ce qu’on appelle ses “devoirs constitutionnels”. A savoir ceux auxquels fait référence notre Constitution…Et la DDHC de 1789.

    Parmi ces devoirs…Il y a le respect de la France. Serait ce trop exigé de lui ?

    Désolé d’avoir été si long…

  4. La Laïcité est-elle encore en vigueur en France pour tous?

    Interdiction du porc en équipe de France de foot (sous un gouvernement de droite??!).

    La dhimmitude est un apartheid appliqué en terre d’islam (où le religieux est omniprésent dans la vie publique et privée) aux non-musulmans, citoyens de seconde zone (voir les Coptes en Egypte par ex).
    MAIS en France, que les revendications islamistes fassent que nous devenions dhimmis chez nous, c’est INACCEPTABLE, le début de la fin des valeurs républicaines laïques égalitaires!

    L’équipe de France de Domenech c’était “racaille attitude” avec les convertis incultes et agressifs de Ribéry, Anelka, Abidal et le “halal pour tous” imposé + la persécution des “petits Blancs” trop sages/intelligents tels Gourcuff (mignon en plus et soupçonné d’être gay) ou Lloris….

    Désormais, c’est un peu “moins pire” avec Laurent Blanc mais si il a supprimé le hallal pour tous, il a interdit le porc pour tout le monde! toujours à cause de la même communauté religieuse toujours plus prosélyte.
    Objectivement et contre toute iniquité, soit pas de viande du tout, soit toutes viandes mais pas cette discrimination qui plus est d’une lâcheté!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.