Plan Campus : les parlementaires UMP du Nord mobilisés

Ce jeudi 18 février, Bernard GERARD, Député-Maire de Marcq-en-Baroeul, Christian VANNESTE, Député et Jacques LEGENDRE, Sénateur, avaient rendez-vous au Cabinet de Valérie PECRESSE, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, afin d’évoquer la position de nos universités régionales pour l’obtention du label d’excellence, dans le cadre du Plan Campus. L’émergence de ces campus d’excellence est subordonnée à la signature d’une convention d’ingénierie et d’une convention de financement, critères indispensables pour accéder aux quelques 19 milliards d’euros du Grand Emprunt dédiés à l’enseignement supérieur et à la recherche. L’après-midi même, des conventions d’ingénierie étaient signées pour 9 opérations retenues par le Plan Campus. Un des trois dossiers manquant à l’appel était celui du campus Grand Lille, faute d’interlocuteur de la Région Nord/Pas-de-Calais, après un retard à l’allumage que nous avions eu déjà beaucoup de mal à rattraper. Pleinement mobilisés pour l’obtention du label d’excellence dans le cadre du Plan Campus, les parlementaires s’inquiètent de constater qu’à l’inverse d’autres régions où les universités ont déjà pu s’organiser en partenariat avec les collectivités territoriales concernées, ce ne soit pas encore le cas pour la Région Nord/Pas-de-Calais.Alors que le Gouvernement a mis en place tous les outils d’une grande politique de recherche et de formation et que 51 universités bénéficient d’ores et déjà de l’autonomie, il importe de rappeler que tous les acteurs de ce dossier, et au premier chef les collectivités territoriales, ne peuvent attendre davantage quand tant reste à faire en matière de gouvernance universitaire dans notre Région. Il est en effet grand temps que les conventions soient signées et que l’organisation de l’université dans notre Région soit précisée, afin de pouvoir soutenir, avec de bonnes chances de succès, les dossiers nordistes qui seront déposés auprès de l’Etat au titre du Grand Emprunt. Le seul critère qui prévaudra sera celui de l’excellence scientifique. En tout état de cause, les parlementaires UMP sont mobilisés pour apporter leur entier soutien au monde universitaire, avec l’espoir que toutes les parties prenantes en fassent de même, car il est déjà tard !

Exprimez vous!