Redécoupage électoral dans le Nord

On ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs. En passant de 24 à 21 sièges dans le Nord, le redécoupage ne supprime pas simplement trois circonscriptions, il en modifie dix-huit autres. Trois seulement restent inchangées.

Les trois circonscriptions supprimées se répartissent géographiquement : une dans la métropole, une sur le littoral et une dans l’Avesnois. Mais l’impact du redécoupage se fait sentir partout.

> Dans la métropole. – Seules deux circonscriptions sortent « indemnes » du redécoupage : il s’agit de la 6e , actuellement détenue par Thierry Lazaro (UMP), et de la 10e, chère à Christian Vanneste (UMP). Toutes les autres sont modifiées. (…)

♦ Article de La Voix du Nord, jeudi 23 juillet 2009

Mot clés:

Exprimez vous!