PPL Estrosi : lutte contre la violence des groupes

J’ai déposé quatre amendements à la proposition de loi tendant à renforcer la lutte contre les violences de groupes et la protection des personnes travaillant dans les établissements scolaires, déposée par Christian Estrosi. Ils seront examinés en Commission des Lois -dont je suis membre- cet après-midi.

Parmi ceux-ci figure la mise en valeur de la peine de substitution fondée sur le travail d’intérêt général (TIG). Je propose de pousser celle-ci, comme en Suisse, jusqu’à 720 heures et de la faire figurer dans la loi dans la mesure ou elle paraît correspondre à une mesure d’intégration et de réparation sociales positive particulièrement adaptée aux violences urbaines commises par des bandes, et dont le caractère antisocial est évident.

Par ailleurs, j’ai saisi l’occasion de cette proposition de loi pour réintroduire la lutte contre le harcèlement social. Cette mesure, qui vise à punir la prise de possession d’un territoire par une bande qui y exerce sa loi au moyen de l’intimidation, complète le dispositif anti-bande en empêchant celle-ci de se constituer au sein d’un quartier.

Mot clés:

1 commentaire

  1. seb - 13 juin 2009 15 h 01 min

    Où peut on lire ces « amendements »?

    Et comment lutter contre les « bandes » si nos gendarmes et policiers sont affectés à :
    -la protection du Président (4000 policiers, au moins, par déplacement,…En France !)
    -les « affaires » des Ministres : plaintes de Mme Morano, Mme Dati, famille du Président, etc.
    -la paperasse : une loi = 10 papiers sup, trois heures formation en plus, etc.
    -Etc

    Rajoutons à cela que « l’Etat » détruit les emplois (sau des hauts fonctionnaires = amis du Président) des fonctionnaires « de base » (ceux qui servent (vraiment) les citoyens (pourtant…Salaire de M. Noyer, qui dit n’importe quoi pourrait servir à payer au moins dix policiers, sur le terrain, etc.)

    Voter des lois c’est facile. Faire la loi…Et faire en sorte qu’elle puisse être mise en oeuvre, çà l’est moins.

    Répondre

Exprimez vous!