Réponse du Président de la RATP au député Vanneste suite à une agression dans un noctilien à Paris

Dans un courrier envoyé le 8 avril dernier au Président de la RATP, Pierre Mongin, je faisais part de ma stupéfaction devant une vidéo qui passait en boucle sur internet montrant la longue agression, le 7 décembre dernier dans un noctilien de la ligne 2, à Paris, d’un passager par un groupe d’énergumènes violents. Celui-ci vient de me répondre.

Ma lettre qui est à lire en cliquant ci-après : 08042009-mongin-agression-ratp

et la réponse du Président de la RATP, Pierre Mongin :

Mot clés:

6 commentaires

  1. Cimballi - 23 avril 2009 14 h 24 min

    M. Vanneste, je vous trouve assez dur envers le conducteur. Il est clair qu’il n’a pas aidé le jeune qui se fait maltraité, mais il est clair aussi que s’il avait essayer d’intervenir, il aurait subit le même traitement…. Maintenant, je ne dis pas qu’il faut rien faire dans de telles circonstances. Seulement, il y a un problème en France : les mauvais individus agissent en groupe tandis que les bons agissent individuellement. Il faut faire comprendre aux citoyens que quand l’un d’entre eux se fait agresser, tout ceux qui sont présents au moment des faits doivent intervenir ensemble pour défendre l’agressé. C’est uniquement de cette manière que les groupes de malfaisants finiront par reculer. Inculquer de nouveau le « Fraternité » de notre devise nationale.

    Répondre
  2. phiconvers - 23 avril 2009 20 h 47 min

    Le premier paragraphe de la réponse est parfaitement odieux et ne correspond à aucune de vos questions. Manifestement, ce qui indigne le plus Mongin (et la police), c’est la fuite de ce témoignage d’une insupportable violence, pas la violence en elle-même…

    Répondre
  3. Hohenfels - 26 avril 2009 21 h 09 min

    Je suis d’accord avec phiconvers.
    Le président de la RATP se trompe d’accusations. Il y a peut-être une interdiction de diffuser cette vidéo, mais ce qui choque le public, c’est l’agression elle-même… Mais on peut faire ce reproche à de nombreux politiques et journalistes qui ont vite déformé le sujet pour ne pas voir la violence de certains.

    Répondre
  4. Barbara - 27 avril 2009 11 h 02 min

    Il me semble que le conducteur a ordre de ne pas intervenir lui-même, car s’il se fait molester, les blessures ne seront en aucun cas considérées comme un accident du travail. Il doit seulement alerter. Par contre les passagers ont plus de latitude pour agir et restent passifs.
    Ce qui me choque, ce n’est pas que cette vidéo ait été diffusée, c’est que les pouvoirs publics essaient d’étouffer ce genre d’affaires.

    Répondre
  5. Equipe CV - 27 avril 2009 11 h 57 min

    @ Barbara : cela voudrait-il dire qu’un règlement d’entreprise est supérieur à une loi ?

    Répondre
  6. Pingback: Sécurité et RATP - Christian Vanneste - Député du Nord

Répondre à HohenfelsAnnuler la réponse