L’union régionale pour le projet campus de Lille

Réunion de travail ce soir au Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. De nombreux parlementaires nordistes. Les sénatrices Blandin et Demessine, les sénateurs Lecerf, Legendre, Mauroy, et Renar, ainsi que Daniel Percheron, Président du conseil régional; les députés Baert, Cacheux, Durand, Gérard, Lang, Lazaro, et Vanneste, ainsi qu’un représentant du département ont rencontré Valérie Pécresse, le ministre, afin de relancer la candidature du pôle universitaire de Lille au « projet campus ».

On sait que ce projet n’était arrivé qu’en 11ème position alors que 10 projets seulement devaient être labélisés. Devant la puissance des arguments développés par cette « union régionale », le Ministre a, à plusieurs reprises, rappelé que le projet nordiste, dans sa deuxième mouture, répondait aux critères et, pour reprendre son expression, était « au niveau ».

C’est la raison pour laquelle elle s’est engagée à mobiliser le maximum de moyen dans le cadre des crédits qui restent à sa disposition. Ceux-ci correspondent à une sorte de solution de rattrapage appelé « campus prometteur ».

De plus, à l’issue de la réunion, et en réponse à l’insistance et à l’unanimité des élus de la région qui proposent de mettre un euro régional pour un euro de l’Etat, il n’est plus exclu désormais que le label « projet campus » soit totalement accordé. C’est, comme l’a dit le Ministre, une décision qui appartient au Président de la République.

Seul point à regretter au cours de cette réunion, et avant que de nouvelles rencontres précisent les modalités financières de l’opération : l’absence remarquée de la Communauté urbaine et de son représentant pourtant annoncée, M. Delannoy, qui décidément ne se mobilise guère sur ce dossier…

Mot clés:

Exprimez vous!