Protocole de Londres : toujours NON.

Comme vous le savez, je me suis opposé à la ratification par le Parlement du protocole de Londres (cf mon article sur le sujet). J’ai depuis continué mon combat pour la langue française en m’associant à la saisine du Conseil constitutionnel déposée par mon collègue Jacques MYARD. Celui-ci a bien voulu m’avertir que cette démarche n’avait hélas pas recueilli suffisamment d’écho auprès de nos collègues. Je persiste néanmoins à penser que ce protocole est un mauvais coup porté à nos PME et à la recherche française en générale. Et comme le dit très justement le député-maire de Maisons-Laffitte, c’est aussi un très mauvais signal donné aux tenants du tout anglais, car désormais, à la suite par exemple de l’absence de traduction en anglais de matériel médical à Epinal, nul ne se trouvera à l’abri de ce type de défaillance aux conséquences mortelles fatalement appelées à se multiplier. Vous pouvez compter sur moi pour rester vigilant face à ces atteintes répétées portées à la langue de Molière.

Exprimez vous!